La place de la Concorde - Paris 8e 

Le Quartier des Champs Elysées

 

La place de la Concorde a crée entre 1755 et 1775, à l'initiative du roi Louis XV. C'est l'architecte Jacques Ange Gabriel (1698-1782) qui lui a donné la forme d'un octogone et réalise les Hôtels de la place. Le roi Louis Philippe ,sous la monarchie de Juillet, damande à l'architecte Jacques Hittorff en 1839 de la réaménager. Les fossés sont comblés, on y installe deux fontaines, des statues représentant des villes de France, des colonnes rostrales et surtout l'obélisque de Louxor qui avait été offert au roi Charles X

La Place de la Concorde,  la plus vaste de la capitale est un des sites les plus connus de Paris avec son obélisque emblématique.

 

vers les deux fontaines

La place de nuit

 

 

vers l'Obélisque de Louxor vers la rue Royale  lampadaire

 

vers l'Hôtel de Crillon

statue des fontaines

vers l'Hôtel de la Marine  

 

statue de Strasbourg par J. Pradier plan actuel du quartier vers la rue de Rivoli

 

 

Vaste espace d'ou partent l'avenue des Champs-Elysées et ses jardins , la rue Royale menant à l'église de la Madeleine, la rue de Rivoli, le pont de la Concorde vers la rive gauche et le jardin des Tuileries,

La place a changé de nom au cours des siècles: place Louis XV (1748-1792), place de la Révolution (1792-1795), place de la Concorde (1795-1814), place Louis XVI (1826-1828). Sous Louis-Philippe, elle reprend le nom pacificateur de place de la Concorde.

Louis XV fait don du terrain nécessaire situé à la rencontre des Tuileries et des Champs-Elysées.

En 1753, le roi, sous l'influence de la marquise de Pompadour et de son frère Marigny, ouvre un concours pour sa construction, Le projet d’Ange Gabriel, premier architecte du Roi est accepté en 1755.

L'espace octogonal, centré sur une statue du roi, est délimité par des balustrades qui surplombent de profonds fossés au fond desquels se cachent des jardins.

Pour achever la construction de la place, deux fontaines, inspirées de celles du Bernin à Saint-Pierre de Rome sont ajoutées: au nord, la Navigation fluviale, au sud, la Navigation maritime.

La statue équestre du roi, située au centre, commencée par Bouchardon est achevée par Pigalle et inaugurée en 1763.

Le roi est représenté en pacificateur régnant par la Justice et la Paix.

La place Louis XV est le lieu de grandes manifestations: feux d'artifice en l'honneur des victoires, des mariages (Marie Antoinette avec le dauphin futur Louis XVI) et des naissances royales..

Pendant la Révolution de 1789, elle devient l'épicentre de la tourmente.

La statue de Louis XV est abattue dès le 11 août 1792, et remplacée par la Liberté, déesse drapée à la romaine, coiffée d'un bonnet phrygien, qui tient fermement son sceptre.

Le Roi Louis XVI est guillotiné le 21 janvier 1793 ainsi que la reine Marie-Antoinette, les Girondins, Danton, Mme Roland, Robespierre et bien d'autres encore.

Durant le règne de la Terreur, 1119 personnes y trouvent la mort.

Sous le Directoire, Lucien Bonaparte supprime les restes de la guillotine et de la statue de la Liberté.

Sous la Restauration Charles X projette de placer en son centre, une statue de son frère Louis XVI.

Huit statues sont déposées sur les guérites d'angle : Elles représentent huit villes françaises.-"Cortot sculpte Brest et Rouen, Pradier Lille et Strasbourg, Petitot Lyon et Marseille, Caillouette Bordeaux et Nantes.

Les figures assises représentent: le Rhin, le Rhône et les Récoltes de raisin et de blé, ainsi que la Méditerranée, l'Océan et la Pêche.

Louis-Philippe fait ériger au centre de la place un obélisque en granit rose, datant du 12e siècle avant JC, offert à Charles X par Méhémet Ali, vice-Roi et Pacha d'Egypte.

Le monument, d'un poids de 230 tonnes et mesurant 23 mètres de hauteur, se trouvait à l'origine dans le Temple de Thèbes (Louxor). un autre obélisque qui  faisait le pendant de l'entrée du Palais s'y trouve encore, il est couvert de Hiéroglyphes. 

A l'occasion de l'année de l'Egypte à Paris (1998), un pyramidion doré coiffe son sommet.

Au fond de la place deux grands Hôtels, eux aussi réalisés par Gabriel: l'Hôtel de la Marine siège de l'Etat Major de la Marine Française et le prestigieux Hôtel Crillon.

 

accueil Paris      -    plan du site