Le pont de la Concorde - Paris 7e et 8e

Le Quartier des Champs Elysées

 

Le pont de la Concorde, d'une longueur  de 153 mètres et d'une largeur de 35 mètres, a été construit entre 1787 et 1791 par l'architecte Jean-Rodolphe Perronet, qui utilisa des pierres de taille provenant de la destruction de la forteresse de la Bastille. Il se compose de cinq arches portées par des colonnes de 3 mètres de diamètre. Inauguré  sous le nom de pont Louis XVI. Il est baptisé Pont de la Révolution entre 1792 et 1795, pour prendre le nom actuel de pont de la Concorde en 1830. Le pont de la Concorde est élargi par les ingénieurs Deval et Malet, en 1930, sa largeur passe alors de 14 m à 35 m. Les parapets sont formés de balustres identiques à celles de la place de la Concorde.

 

 

 

 

 Piliers du pont sous le tablier

arche centrale

 

vers le pont de la Concorde en 1900

la place de la Concorde 

 

statue de Du Guesclin,

statue de Sully

statue de Richelieu

statue de Tourville

 

le pont en 1869 (extrait de gravure)

le pont et ses statues - gravure du XIXe siècle

 

En 1810, Napoléon Bonaparte y fit placer des statues en l'honneur de huit généraux morts au champ d'honneur pendant les campagnes du Premier Empire. À la Restauration, Louis XVIII décidant de les remplacer, en commanda douze nouvelles en 1816, qui furent posés en 1829. Ces statues représentaient quatre grands ministres (Colbert, Richelieu, Suger, Sully), quatre militaires (Bayard, Grand Condé,  Turenne) et quatre marins (Duguay-Trouin, Duquesne, Suffren, Tourville). Mais en raison de la surcharge de poids, elles furent enlevées et transportées pour un temps dans la cour d'honneur du château de Versailles. Après 1914, elle furent dispersées dans d'autres lieux.

Le pont de la Concorde relie la Chambre des Députés sur la rive droite à la place de la Concorde sur la rive gauche. Il est située en aval de la passerelle Léopold-Sédar-Senghor et en amont du pont des Invalides

 

 

accueil Paris  -  liste de ponts de Paris  -   plan du site