Statues et monuments à Paris détruits - page 1

Constructions détruites

 

Le 11 octobre 1941, le gouvernement de Vichy promulgue la loi sur l'enlèvement des statues métalliques en vue de la récupération de métaux non ferreux (cuivre, laiton, plomb). Plus d'une centaine de statues a été alors fondue, dont 74 commémoratifs. Orchestré par le ministère de la production industrielle de Vichy, le ministre, M. Lehideux se mit au service de l'Allemagne. La ville de Paris a reçu un dédommagement en fonction du poids du bronze.

 

 

place Victor Hugo - 16e

place Maubert - 5e

square Nadar - 18e

Affiche

Victor Hugo

Etienne Dolet

 Le Chevalier de la Barre

 

de Louis-Ernest Barrias

de Ernest Guilbert

de Armand Bloch

 

statue détruite en 1942

statue détruite en 1942

statue détruite en 1942

 

place André Tardieu - 7e

square du Temple - 3e 

Bd Haussmann - 8e - 9e

place de l'île de Sein- 14e

François Coppée

Pierre-Jean de Béranger 

Shakespeare

Arago

de André de Chastenet

de Amédée Doublemard

de Paul Fournier

de Alexandre Oliva

statue détruite en 1942

statue détruite en 1942

statue détruite en 1942

statue détruite en 1942

 

rue de Lutèce - 4e

boulevard de Clichy - 18e Mairie du 11  square Barye - 4e

Théophraste Renaudot

Charles Fourier

Ledru Rollin

 Thésée et le Centaure

de Alfred Boucher

de Emile Derré

de Léopold Clément Steiner

de Antoine-Louis Barye

statue détruite en 1942

statue détruite en 1942 statue détruite en 1942 bronzes fondus en 1942

 

boulevard Voltaire - 11e

place de la Madeleine - 8e

square Lamartine - 16e

place du Panthéon - 5e

Le sergent Bobillot

Victorien Sardou

Benjamin Godard

Jean Jacques Rousseau

de Auguste Paris de Albert Bartholomé de Jean-Baptiste Champeil de Paul Berthet
statue détruite en 1942

bronze fondu en 1942

bronze détruit en 1942

statue détruite en 1942

 

place St Ferdinant - 17e 

boulevard St Michel - 5e  place Wagram - 17e porte des Ternes - 17e
Monument Francs-Tireurs Pelletier et Caventou   Alphonse de Neuville  Les aéronautes
de Jules Jouant

de Édouard Lormier

de Francis de Saint-Vidal de Auguste Bartholdi

statue détruite 

statue détruite  statue détruite en 1942  statue détruite

 

square Violet - 15e rue Réaumur 15e square E. Chautemps - 3e place de la Nation - 12e
"Sauvée"

1e coup pioche métro

Emile Chautemps Crocodiles
de Hector Lemaire

de Paul Landowski de Georges Gardet

statue détruite en 1942

statue disparue statue détruite en 1942 statue détruite en 1942

 

square C. N. Ledoux - 14e

square L. Marillac - 18e

place Armand Carrel - 19e square Lamartine - 16e

 Ludovic Trarieux

Glaneuse Jean Mace  Lamartine

de Jean Boucher

de Edouard Houssin

de André Massoulle

de Anatole Marquet de Vasselot

bronze détruit en 1942

statue détruite en 1942 statue détruite en 1942 bronze détruit en 1942

 

square Abbé Migne - 14e

jardin des tuileries - 1e  Institut de France - 6e quai Conti  - 6e
Charlet

Miss Edith Cavell

Voltaire Condorcet

de Alexandre Charpentier

de Gabriel Pech

de Joseph-Michel Caillé

de Jacques Perrin

bronzes fondus en 1942

monument détruit en 1940 statue détruite en 1942 statue détruite en 1942

 

square d'Anvers - 9e

bd Port Royal - 13e

place gal Catroux - 17e

place Madeleine - 8e

Michel Jean Sedaine

Péan

Général Dumas

Lavoisier

de Léon Lecointe

de Henri Gauquié

de A. E. de Moncel de Perrin

de Louis-Ernest Barrias

statue détruite en 1942

bronze détruit en 1942

statue détruite 

statue détruite en 1942

 

square Painlevé - 5e

Hôpital Salpetrière - 13e

jardin Luxembourg - 6e Avenue Emile Zola - 15e

?

Jean Martin Charcot Jean Sylvain Bailly Emile Zola

?

de Alexandre Falguière

de Jean-Paul Aubé

de Constantin Meunier

statue disparue

statue détruite en 1942 statue détruite en 1942 statue détruite 

 

statues détruites  page 2  -   les statues à Paris 

 

Extrait du Journal officiel du 11/10/1941 "Nous maréchal de France, chef de l'Etat français, décrétons: il sera procédé à l'enlèvement des statues et monuments en alliage cuivreux, sis dans les lieux publics et les locaux administratifs, afin de remettre les métaux constituants dans le circuit de la production industrielle et agricole."

Mais ce ne sont pas toutes les statues qui ont été détruites, les saints et les saintes, les rois et les reines sont épargnés, ainsi que monuments commémoratifs de le première guerre mondiale (sauf les monuments à Edith Cavell et au général Manguin)

Par contre, les humanistes, les philosophes, les victimes de l'intolérance cléricale sont concernées. Certaines statues ont toutefois été sauvées ayant été déboulonnées et cachée à l'initiatives de certains personnes. Comme M Darras directeur des Beaux Arts de Paris qui a préservé la statue de Ney (Rude), celle de Balzac (Rodin) et la fontaine de l'Observatoire (Carpeaux)

On ne verra donc plus la plupart des statues de personnages célèbres comme (très peu ont été refondues ou remplacées par une en pierre sculptées par un autre artiste) :

Certaines on été refaites en pierre sur les socles d'origine, ressemblant plus ou moins aux originaux ou en bronze.

 

 

  Liens internet.

Trou(s) de mémoire  petit film de 20 minutes consacré aux statues fondues à Paris durant l'occupation en 1941/1942

 

 

accueil Paris    -   plan du site