Le Palais des Tuileries - Paris 1e 

Constructions détruites  

 

Le Palais des Tuileries a été construit à partir de 1564 sous l'impulsion de Catherine de Médicis à l'emplacement occupé auparavant par des fabriques de tuiles, sa façade avait une longueur de 266 m entre les ailes nord et sud du Louvre. Il a été la résidence royale de nombreux souverains qui l’ont agrandi Henri IV, Louis XIV, Louis XVI, Louis XVIII, puis impériale (Napoléon III) jusqu'à sa destruction par un incendie durant la Commune de Paris en mai 1871.

 

le Palais des Tuileries en 1865

le Palais des Tuileries en 1870

 

le Palais des Tuileries ver 1880

le Palais des Tuileries incendié sous la Commune de 1871

 

Le Palais en ruine

Le Palais sur le plan Mérian de 1615

 

vestiges du Palais dans le jardin des Tuileries en 1900

l'incendie du palais des Tuileries

 

Le Palais des Tuileries en 1843

Le Louvre et le Palais des Tuileries en 1863

 

Palais des Tuileries sous le 1er Empire - Henri Courvoisier-Voisin

le Palais des Tuileries - Nicolas Raguenet (1757)

 

Quadrille aux Tuileries

Dîner de femmes aux Tuileries - Eugène Viollet-le-Duc

 

retour le jardin des Tuileries 

 

Cet édifice comportait un pavillon central surmonté d'un dôme, doté d'un escalier suspendu sur voûte, le pavillon était encadré de deux ailes.

La Commune fit des Tuileries le théâtre de fêtes et de concerts,  des "concerts communards" eurent ainsi lieu dans le salon des Maréchaux.

Le 23 mai feu fut allumé, l'incendie embrasa tout l'édifice, le palais brûla pendant trois jours, le 27 mai, il ne restait plus des Tuileries que des pans de murs noircis.

Dès 1872, de nombreuses pétitions et requêtes furent déposées pour la restauration du palais, seuls les planchers, la toiture et les décors s'étaient entièrement consumés.

Haussmann, Lefuel et Viollet-le-Duc proposèrent des projets de sauvegarde des ruines ou de reconstruction d'un nouveau palais.

La proposition principale consistait en la restauration de la seule partie centrale, isolée, des Tuileries, comprenant le pavillon de l'Horloge, les deux ailes et les deux pavillons du Théâtre et de Bullant, la Petite-Galerie et la galerie des Machines étant donc démolies. La Chambre des députés décida en 1879 de démolir les ruines, qui furent rasées en 1883. Ne subsistèrent que les pavillons de Flore et de Marsan, ainsi que deux galeries jusqu'aux guichets du Louvre.

Désormais, une vaste perspective s'étendait du jardin des Tuileries au Palais du Louvre, laissant découvrir l'Arc de Triomphe du Carrousel, ancienne porte d'honneur.

 

Vestiges du Palais des Tuileries.

Des vestiges furent envoyés à l'étranger ou rachetés par l'État et installés dans divers lieux de Paris.

Des statues provenant du pavillon central du Palais des Tuileries ont été placées le long dans le carrousel du Louvre le long de l'ancienne enceinte de Charles V.

Un fronton a été placé dans le square Georges Cain (3e arr.). Vestiges également dans la cour de l'École des Beaux-arts , le jardin des Tuileries (au pied du musée du Jeu-de-Paume),

Plusieurs associations militent encore à ce jour pour la reconstruction à l'identique du palais.

 

    Liens internet.

 

le Palais des Tuileries sous Napoléon III photos et histoire 

Le château de la Punta en Corse une partie des pierres du Palais des tuileries ont été réutilisées dans la construction du château de la Punta en Corse

 

 

accueil Paris     -    plan du site