Jean-Pierre Cortot

sculpteur français

1787 - 1843

 

 

Jean-Pierre Cortot est né à Paris le 20 août 1787.

fils d’un commerçant en épicerie, il étudie la sculpture dans l'atelier de Charles-Antoine Bridan (1730-1808)

Il remporte en 1809 le grand prix de sculpture de l'École des beaux-arts de Paris, devançant François Rude (1784-1855) avec une figure en ronde-bosse, Marius méditant sur les ruines de Carthage.

Pensionnaire de l'Académie de France à Rome à la Villa Médicis de 1810 à 1813, Il prolonge alors son séjour de cinq ans.

il reçoit des commandes de l'Etat pour des statues ou des groupes, souvent de grandes dimensions

 Il s'inspire de la tradition gréco-romaine et du classicisme de la fin du XVIIIe siècle

Jean-Pierre Cortot décédé le 12 août 1843, est inhumé à Paris au cimetière du Père-Lachaise

 

Quelques oeuvres:

 

Daphnis et Chloé, marbre ou musée du Louvre.

Monument de Jean Casimir-Perier au cimetière du Père-Lachaise

 statue équestre de Louis XIII , dans le square Louis XIII, place des Vosges.

L'Apothéose de Napoléon Ier ou Le Triomphe de 1810, haut-relief de l'arc de triomphe de l'Étoile,

Le soldat de Marathon annonçant la victoire, marbre au musée du Louvre

La ville de Brest et la ville de Rouen sur la place de la Concorde.

La France entre la Liberté et l'Ordre public, bas-relief sur le fronton du Palais Bourbon.

 

 

accueil Paris  -  sculpteurs  -  plan du site