François Rude

sculpteur français

1784 - 1855

 

 

François Rude est né à Dijon le4 janvier 1784.

Fils de forgeron, il apprend le dessin à Dijon

il s'installe à Paris et devient élève de l'École nationale supérieure des beaux-arts.

Il obtient le prix de Rome de 1812 pour son œuvre Aristée déplorant la perte de ses abeilles

En 1815, à la chute du premier empire, il part s'installer à Bruxelles à la création du Royaume uni des Pays-Bas, et y participe à la rénovation et de décoration de palais royaux.

Il revient ensuite à Paris en 1827, où il passe progressivement du néoclassicisme au romantisme.

Jean Baptiste Carpeaux et Charles Cordier furent ses élèves

En 1833, il est décoré de la Légion d'honneur

Il reçoit plusieurs commandes pour des monuments publics en l'honneur de grands personnages: Louis Monge, Antoine Joseph Bertrand, Maréchal Ney

ll reçoit  quelques commandes privées et religieuses

François Rude est décédé à Paris le 3 novembre 1855 est inhumé au cimetière du Montparnasse.

 

Quelques oeuvres:

 

Buste de Lapérouse au musée national de la Marine de Brest.

Le Départ des volontaires de 1792, ou La Marseillaise haut-relief de l'arc de triomphe de l'Étoile, la plus célèbre de ses œuvres.

Le Réveil de Napoléon, ou Napoléon s'éveillant à l'Immortalité au  Musée et Parc Noisot de Fixin (Côte d'Or)

Monument au Maréchal Ney  bronze au carrefour Port Royal

Louis David buste au musée du Louvre,

Jeanne d'Arc marbre au musée du Louvre

Louis XIII enfant au musée des beaux-arts de Dijon.

 

 

accueil Paris  -  sculpteurs  -  plan du site