Le Palais Bourbon - Paris 7e

L'Assemblée nationale

 

Le Palais Bourbon, qui abrite l’Assemblée Nationale a été bâti à l'initiative de Louise Françoise de Bourbon, fille légitimée de Louis XIV et de Madame de Montespan. L'architecte Giardini en commença la construction du Palais Bourbon en 1722, Pierre Cailleteau dit Lassurance, continua les travaux. Jean Aubert (1680-1741) et Jacques Gabriel (1667-1742) le terminèrent en 1728.

 

La façade principale sur le quai d'Orsay

Le fronton de jean Pierre Cortot ( 1842)

 

la tribune de l’Assemblée Nationale

l'hémicycle de l’Assemblée Nationale

 

l'Hôtel de Lassay

 statue de L'Hospital   

 

Sully

 d'Aguesseau

Colbert

 

 

statues dans Paris

 

la bibliothèque

 

 

 

La France entre la Liberté et l’Ordre public

projet de Poyet avec fronton Napoléon

 

le Palais Bourbon et l'Hôtel de Lassay en 1739

Gravure du Palais Bourbon

 

entrée place du Palais Bourbon

 

Confisqué comme bien national en 1792, il accueille, à partir de 1795, toutes les chambres basses des parlements français. Napoléon 1e fit construire, entre 1803 et 1807 par l’architecte Bernard Poyet (1742-1824) la façade qui donne sur la Seine en harmonie avec celle de la Madeleine, qui lui fait face de l’autre côté du pont de la Concorde.

A l'origine, le Palais Bourbon fut construit pour la fille de Louis XIV, la duchesse de Bourbon, qui donna son nom au palais. Il devint et 1764 propriété du prince de Condé et fut agrandi par celui-ci jusqu’à parvenir à l’aspect qu’il a aujourd’hui, imposant et noble, sur la place qui porte le même nom. 

Le grand portique «à la grecque» qui fait pendant à l'église de la Madeleine, a été élevé en 1804 devant les bâtiments du 18e siècle de l'ancien hôtel des princes de Condé. Le fronton allégorique n'a été sculpté qu'en 1842, sous le règne de Louis-Philippe, par Jean-Pierre Cortot (1787-1843). Il représente la France entre la liberté et l'ordre public avec les génies du commerce, de l'agriculture, de la paix, de la guerre et de l'éloquence.

Sur les ailes en retrait ont été plaqués deux grands bas-reliefs. A gauche, l'Instruction publique, par James Pradier (1839). A droite, Prométhée animant les arts, par François Rude (1835).

Sur le perron, deux grandes figures debout en pierre: à gauche, Minerve, par Philippe Roland; à droite, Thémis, par Antoine Houdon.

Au bas des marches, quatre statues de personnages assis: Sully, par Pierre Beauvallet, Hospital par Louis Deseine, d'Aguesseau, par Jean Foucou et Colbert, par Jacques Dumont

La façade à colonnes en face du pont de la Concorde a été réalisé par l'architecte Bernard Poyet à la demande de Napoléon 1e.

D’abord siège du Conseil des Cinq-Cents puis Chambre des Députés, il abrite aujourd’hui l’Assemblée Nationale.

L'Hôtel de Lassay

L'Hôtel de Lassay situé rue de l'Université est la résidence du Président de l’Assemblée Nationale, troisième personnage de l'Etat derrière le président de la république de le Président du Sénat.

Construit entre 1726 et 1730, il a été construit par les architectes Jacques Gabriel (1667-1742) et surtout Jean Aubert (1680-1741) auteur également de l'hôtel Biron (actuel Musée Rodin).

 

  Lien internet.

 L'assemblée nationale site officiel de la chambre des députés

 

accueil Paris       -    plan du site