Jean-Jacques (dit James) Pradier

sculpteur français d'origine suisse

1790 - 1852

 

 

James Pradier est né à Genève en Suisse le 23 mai 1790

Sa famille genevoise issue de réfugiés protestants originaires du Languedoc, la fratrie compte un graveur et 2 peintres.

 Il adopte le prénom anglophone de « James ».

Il remporte le grand prix de Rome de 1813 en sculpture pour son bas-relief Néoptolème empêche Philoctète de percer Ulysse de ses flèches.

Séjourne plusieurs années à la Villa Médicis, à Rome

Il est nommé professeur à l'Ecole des Beaux Arts, officier de la Légion d'Honneur

D'une grande notoriété, il obtient de nombreuses commandes officielles.

Sculpteur néoclassique, il est  influencé par le courant romantique et un art élégant et sensuel.

Pradier est inhumé à Paris au cimetière du Père-Lachaise

James Pradier est décédé à Paris le 4 juin 1852

 

Quelques oeuvres:

 

Le Serment de Spartacus marbre dans le jardin des Tuileries

Monument en bronze à Augustin Pyrame de Candolle dans le jardin botanique de Genève en Suisse

La fontaine de l'Esplanade, place de la Libération à Nîmes

Amazone, statue équestre en bronze devant le Cirque d'Hiver 11e arr.

Bas-relief de quatre Renommées aux tympans de l'Arc de Triomphe de l'Étoile

La ville de Strasbourg et de Lille sur la place de la Concorde

La Comédie sérieuse et la Comédie légère éléments de  la fontaine Molière rue Richelieu 1e arr.

L'industrie, statue en pierre devant le palais Brongniart, place de la Bourse 2e arr.

Monument à Saint Louis  place Saint-Louis à Aigues-Mortes

 

 

accueil Paris  -  sculpteurs  -   plan du site