La forteresse de la Bastille Paris 4e et 12e

Constructions détruites 

 

La construction de la forteresse de la Bastille a été décidée au XIVe siècle pour défendre la partie orientale de Paris et la porte Saint Antoine qui faisait de l'enceinte de Charles V. Elle débuta entre les années vers 1369 sur les plans du prévôt Hugues Aubriot, elle était était composé de huit tours dont les murs avaient deux mètres d’épaisseur.

Des pierres des fondations de la Bastille déterrés en 1900 on été transportées dans le square Henri Galli en bordure de la Seine.

 

 

 

Ah ! ça ira 

la Porte St-Antoine et la forteresse sur le plan Turgot de 1739

La Carmagnole

 

La bastille et la porte St Antoine en 1750

la prise de la Bastille - gravure

 

la prise de la Bastille - tableau

 

 

vestiges de la Bastille dans le square Galli

plan de la forteresse

 

 la place de la Bastille actuelle

 

Elles étaient reliées entre elles par des murs de neuf pieds d’épaisseur. Un large fossé, que l’eau de la Seine remplissait en hiver, entourait la forteresse. Ce n’est qu’à partir du XVIIème siècle sous Richelieu qu’elle devint prison d’état.

Des aristocrates tels que le marquis de Sade et  des écrivains comme Voltaire y séjournèrent. Le plus célèbre prisonnier fut le masque de fer. Qui était d'après Voltaire un frère jumeau de Louis XIV.

Lorsque débute la Révolution, la Bastille n’est plus la forteresse terrifiante de jadis, mais reste le symbole de l’arbitraire royal. C’est ce symbole que le peuple de Paris allait abattre ce 14 juillet 1789 !

Le 13 juillet une milice forte de 48 000 hommes se crée, le tocsin sonne.

La Bastille est prise le 14 juillet 1789.

Dés le 16 Juillet la démolition de la Bastille est ordonnée.

Les pierres ont servi à construire le pont de la Concorde. Avec les pierres restantes, le " patriote Palloy " fit aussi des modèles réduits de la forteresse, des encriers, des souvenirs qu’il vendit en France.

Le 16 juin 1792, l’Assemblée Législative décrète que sur le terrain de la prison sera établi un espace appelé Place de la liberté, et qu’au milieu de cette place serait érigée une colonne surmontée de la statue de la Liberté.

 

 

accueil Paris  -  constructions détruites  -   plan du site