La place Charles de Gaulle - Paris 8e - 16e - 17e

Place de l'Étoile

Le Quartier des Champs Elysées

 

La place Charles de Gaulle sous son aspect actuel, a été réalisée sous le Second Empire par l'architecte Jacques Hittorff, à l'initiative d'Haussmann. A partir de 1854 et autour de l'Arc de Triomphe , achevé en 1836, sont réalisées douze avenues en forme d'Etoile dont l'emblématique avenue des Champs-Elysées . Des hôtels particuliers - les Hôtels des Maréchaux - reconnaissables à leurs motifs identiques y sont édifiés. Le nom initial de la place qui entoure l'Arc de Triomphe est Place de l'Etoile, elle a été rebaptisée Place du Général de Gaulle.

 

la place et les douze avenues

La place du Général de Gaulle vue de la Tour Eiffel

 

les immeubles de la Défense

plan du quartier de la place Charles de Gaulle

 

 

 

Hôtel des Maréchaux vu de la terrasse de l'arc

l'immeuble Publicis

 

toiture et frise des Hôtels des Maréchaux

toiture et frise des Hôtels des Maréchaux

 

les pavillons de l'octroi (détruits en 1860)

gravure fin du XIXe siècle

 

Son origine remonte au XVIIe siècle. .En 1787, lors de la construction du mur des Fermiers généraux, est crée la barrière de l'Étoile (encore appelée barrière de Neuilly) aménagée sur les dessins de Claude-Nicolas Ledoux.

Les "Hôtels des Maréchaux" ont été dessinée en 1853 par l'architecte Jacques-Ignace Hittorff. Au nombre de douze ils sont bordés par les douze avenues partant en Etoile autour de la place.  Ces constructions en forme "U" sur la façade arrière ont leurs entrées sur une rue circulaire (rues de Tilsit et de Presbourg). Les motifs des façades sont communs (bossages, frise de grecque, pilastres, frise, guirlandes, balcon à balustres, corniche à modillons ornée de palmettes)

 

Douze grandes avenues rectilignes débouchent sur cette place et forment une étoile.

Depuis le nord et dans le sens des aiguilles d'une montre:

1 - Avenue de Wagram depuis le Second Empire et auparavant boulevard de l'Étoile ou boulevard Bezons ( Bataille de Wagram gagnée par Napoléon en 1809 en Autriche ).

2 - Avenue Hoche : avenue de la Reine-Hortense sous le Second Empire et boulevard Monceau auparavant. (  Lazare Hoche  1768- 1797 - général français)

3 - Avenue de Friedland depuis le Second Empire et boulevard Beaujon auparavant ( Bataille de Friedland gagnée par Napoléon en 1809 en Prusse orientale).

4 - Avenue des Champs-Élysées ( Champs-Élysées le lieu des Enfers où séjournaient les âmes vertueuses dans la mythologie grecque).

5 - Avenue Marceau : avenue Joséphine sous le Second Empire ( François Séverin Marceau  1869 - 1893 - général français).

6 - Avenue d'Iéna ( Bataille d'Iéna gagnée par Napoléon en 1806 sur les prussiens).

7 - Avenue Kléber : avenue du Roi-de-Rome sous le Second Empire et boulevard de Passy auparavant ( Jean-Baptiste Kléber  1753- 1800 - général français).

8 - Avenue Victor-Hugo : avenue d'Eylau sous le Second Empire et avenue de Saint-Cloud auparavant ( Victor Hugo  1802-1885  - écrivain français).

9 - Avenue Foch : avenue du Bois (de Boulogne) sous la Troisième République et avenue de l'Impératrice sous le Second Empire ( Ferdinand Foch  1851- 1929 - maréchal de France).

10 - Avenue de la Grande Armée depuis le Second Empire et avenue de Neuilly auparavant ( L'armée de Napoléon I  de 1800 a 1815 ). 

11 - Avenue Carnot : avenue d'Essling sous le Second Empire 

12 - Avenue Mac-Mahon : avenue du Prince-Jérôme sous le Second Empire ( Edme Patrice Mac-Mahon  1808 - 1893- maréchal de France )

 

Ces douze avenues forment six axes :

1. axe avenue Mac-Mahon et avenue d'Iéna 

2. axe avenue de Wagram et avenue Kléber 

3. axe avenue Hoche et avenue Victor-Hugo 

4. axe avenue de Friedland  et avenue Foch 

5. axe avenue des Champs-Élysées et avenue de la Grande-Armée.

6. axe avenue Marceau et avenue Carnot

 

accueil Paris      -    plan du site