L'enceinte de Thiers à Paris

Les enceintes de Paris

 

L'enceinte de Thiers, d'une longueur de 34 km, a été construite de 1841 à 1844. Le mur d’enceinte haut de 10 mètres surplombait un large fossé. Il comportait 94 bastions, 62 portes ou poterne, ainsi que de passages de chemin de fer et de rivières ou canaux.

 

 

Bastion n°1 - Porte de Bercy 12e arr. vers la Poterne des peupliers  13e arr.

 

Bastion n°44 - rue André Suarès 17e arr.

Bastion n°45 - jardin Claire Motte 17e arr.

construit en 1841-1942

construit en 1842-1943

 

Bastion n°82 - jardins de la fond. Deutsch de la Meurthe.

La ligne de Sceaux traversant l'enceinte

 

talus - fossé - muraille

des portes de l'enceinte en 1900

 

caserne - bastion 17 boulevard Mortier 20e arr.

caserne n°11 - bastion 73 boulevard Lefebvre 15e arr.

 

Sa construction à été décidé sous le règne de Louis Philippe par le président du conseil des ministres Adolphe Thiers (1797-1877) afin de défense de la capitale contre des ennemis étrangers. À partir du 1er janvier 1860, Haussmann transfère les bureaux d'octroi qui se trouvaient sur le mur des Fermiers généraux aux portes de l'enceinte de Thiers.

L'enceinte de Thiers a été détruite de 1919 à 1929 et fait place à des logements sociaux, des immeubles de luxe, des équipements sportifs ainsi que des espaces verts. Le boulevard périphérique de Paris a été construit au-delà de l'emprise proprement en bordure de « la Zone ».

Il ne subsiste que peu de vestiges de l'enceinte:

Le bastion n°1 à la Porte de Bercy 12e arr.

Le bastion n°44 rue André Suarès 17e arr.

Le bastion n°45 jardin Claire Motte 17e arr.

La Poterne des peupliers où passais la rivière la Bièvre.

Il subsiste également des casernes en bordure de l'enceinte

La casernes au bastion n°14 située boulevard 20e arr.

La casernes au bastion n°17 située boulevard mortier 20e arr.

La caserne n°11 au bastion n°73 située boulevard Lefebvre 15e arr.

 

 

accueil Paris  les enceintes de Paris  -  plan du site