La Conciergerie - Paris 1e

L'île de la Cité

 

La Conciergerie a été édifiée à la demande du Roi Philippe le Bel au début du XIVème siècle. Elle  était alors le titre porté par le Gouverneur de la Maison du Roi. Il reste de cette époque trois salles Gothiques. Le bâtiment comporte quatre tours sur le quai de l'Horloge sur les bords de la Seine.

Du quai de la Mégisserie, on peut admirer les deux tours jumelles de l’édifice : la Tour d’Argent à droite, où était conservé le trésor de la Couronne, à gauche, la Tour de César. Au rez-de-chaussée se trouve la Salle des Gardes, et la Salle des Gens d’Arme.Elle possède quatre nefs, mesure 68m de long, 27m de large et 8m de haut.

 

la façade actuelle en bordure de Seine

gravure ancienne du Palais de la Justice

 

vers le pont au Change

la Conciergerie et le Palais de Justice de nuit

 

La tour Bonbec vers la Tour de l'Horloge Tours César et d'Argent

 

la salle des gardes cachot de Marie Antoinette

 

appel des condamnés

arrivée de Marie Antoinette suite

 

suite la conciergerie en 1900, intérieur et gravures 

 

Quatre tours dominent le quai de l'Horloge, elles ont fait l'objet de réfections au cours des siècles, ce sont les vestiges de l'enceinte du Palais.

La tour de droite, vers l’ouest en aval de la Seine porte le nom de tour Bonbec.

Cette tour est la plus ancienne puisque ses soubassements remontent au règne de Saint-Louis.

Elle fut surhaussée au XVIe siècle et reçut alors une toiture en poivrière.

Au milieu se trouvent deux tours jumelles: la tour d'Argent (à droite) et la tour de César (à gauche)

Toutes deux remontent au règne de Philippe le Bel et, contrairement à la tour Bonbec, n’ont jamais été crénelées.

A gauche en angle la célèbre Tour de l’Horloge de forme Carrée, haute de 47m, elle accueillit vers 1370 la première horloge publique à Paris.

La Conciergerie servait de prison pour les personnes ayant attenté à la vie du Roi ou l'ayant tué, ainsi Montgomery, Ravaillac et plus tard Fieschi.

Mais son nom est surtout attaché à la période de la Terreur pendant la Révolution Française.

La Conciergerie était alors la prison du Tribunal Révolutionnaire et y être signifiait la quasi certitude d'être guillotiné.

Elle a vu passer Marie-Antoinette, Charlotte Corday, Mme Roland et les Girondins, Danton, André Chénier, le Général Hoche, Robespierre.

La Conciergerie  se trouve le même bloc immobilier que le Palais de Justice, la Sainte Chapelle et la  non loin de la cathédrale  Notre Dame de Paris .

Le pont au Change permet d'accéder à la place du Châtelet 

 

    Lien internet.

la Conciergerie le site officiel des monuments nationaux

 

accueil Paris  -   plan du site