Le jardin du Carrousel et son Arc - Paris 1e 

Le quartier Palais Royal - Louvre

 

L'arc de triomphe, bâti en 1806 par les architectes Charles Percier et Pierre-François Léonard Fontaine (auteur également de la Chapelle Expiatoire), en imitation d'un arc romain, il devait marquer majestueusement l'entrée du Palais des Tuileries, et célébrer les victoires de Napoléon Ier entre 1805 et 1809, notamment la victoire de l'armée française à Austerlitz (située actuellement en Tchéquie, situé à l'est de la ville de Brno).

 

 

 

 

le jardin vu de l'aile nord du Louvre

 

vers le Musée des Arts Décoratifs

les bosquets et les sculptures de Maillol

 

 

Le Quadrige 

 

L'Histoire

vers le jardin des tuileries

la France Victorieuse

 

statues des rues

 

 

monument aux morts de port Vendres

vers les statues de Maillol

 

le Carrousel du Louvre en sous sol

vers le jardin dans les années 1900

 

tableau d'Hippolyte Bellangé (1810)

le Carrousel et le palais des Tuileries par de Nittis (1882)

 

les statues de Maillol  -  Le jardin dans les années 1900

 

Les carrousels étaient des fêtes militaires, représentations luxueuses données par des cavaliers au cours desquelles ceux-ci évoluaient en quadrilles.

Le carrousel qui fut donné sous Louis XIV en 1662 fut si grandiose que la place et le pont du Louvre en prirent le nom.

L'Arc  fait référence aux arcs de triomphe de l'empire romain.

Des vestiges de l'enceinte de Charles V, construite de 1356 à 1383, ont été mise à jour en 1992 lors de l'aménagement du Grand Louvre sous le jardin du Carrousel. Une portion d'une longueur de 200 m de long a été ouvert au public en 1993.

La destruction du Palais des  Tuileries sous la Commune en 1871 laissa place, dans l'axe de cet arc, à une perspective Est-ouest d'environ 10 km, depuis le Louvre , les jardins des Tuileries , la place de la Concorde, l'avenue des Champs Elysées , l'Arc de Triomphe , l'avenue de la Grande Armée et la Grande Arche de la Défense en banlieue.

 

accueil Paris    -   plan du site