Le boulevard Rochechouart - Paris 9e et 18e

 

Le Boulevard Rochechouart tient son nom de Marguerite de Rochechouart de Montpipeau (1665-1727) sœur de me de Montespan abbesse de Montmartre. Située au pied de la Butte Montmartre, il a été crée à l'emplacement du mur des Fermiers Généraux érigé de 1785 à 1788 et détruit en 1860. Le boulevard commence à Barbès Rochechouart pour se terminer près de la place Pigalle, il est prolongé à l'ouest par le boulevard de Clichy Il abrite plusieurs salles de spectacles crées durant le 19e siècles comme La Cigale,  L'Elysée Montmartre ou le Trianon qui ont subit des transformations au cours du 20e siècle.

 

La Cigale au 120 boulevard Rochechouart

l'Elysée Montmartre au 72 bd. Rochechouart

 

  bas-relief de l'Elysée Montmartre

 

Le Trianon au 80 bd. Rochechouart

allée piétonne centrale

 

 

les salles de spectacle

 

La Cigale

La Cigale salle de spectacle d'une capacité d'environ 1000 places, est située 120, boulevard de Rochechouart près de la place Pigalle

La salle de café-concert a été construite en 1887 à l'emplacement du Bal de la Boule noire, elle est agrandie en 1894 par l'architecte Henri Grandpierre, avec un plafond peint par Adolphe Léon Willette.

Elle ferme ses portes en 1927 et est remplacé temporairement par un petit music-hall baptisé La Fourmi.

Dans les années 1940, La Cigale devient une salle de cinéma.

En 1987 elle réouverture de La Cigale avec les Rita Mitsouko, la salle de spectacle est modernisée et décorée par Philippe Starck.

 

L'Elysée Montmartre

L'Élysée Montmartre, salle de spectacle située 72, boulevard de Rochechouart a été ouverte en 1807 comme salle de bal.

En 1894, le jardin est supprimé pour faire place au Trianon-Concert.

L'architecte Édouard Niermans réutilise la structure du Pavillon de France édifié par Gustave Eiffel pour l'Exposition universelle de 1889.

Après un incendie en 1900, la salle sera ornée de décorations modern-style et un décor rococo.

L'Élysée Montmartre accueille, à partir de 1949, des combats de boxe et de catch. En 1968, Jean-Louis Barrault y monte Rabelais, spectacle sur une musique de Michel Polnareff.

La façade comporte à son sommet un bas relief venu du bal Mabille qui se trouvait au 51, rue du faubourg St Honoré

La façade sur le boulevard de Rochechouart et celle sur la rue de Steinkerque, ainsi que le décors de la salle du dancing font l'objet d'une inscription au titre des monuments historiques depuis le 4 mars 1988.

Le 22 mars 2011 un incendie accidentel s’y déclare.

 

Le Trianon

Le Trianon, théâtre parisien situé 80, boulevard de Rochechouart a été construit en 1894 à l'emplacement du jardin de l'Élysée-Montmartre.

Le Trianon-Concert, premier nom de cette salle de spectacles, accueille de célèbres artistes comme Mistinguett. En 1900, alors un incendie détruit la salle et une partie des dépendances de l'Élysée-Montmartre.

L'architecte Joseph Cassien-Bernard (élève de Charles Garnier et concepteur du pont Alexandre-III) reconstruit l’établissement, qui est inauguré fin 1902 sous le nom de Trianon-Théâtre.

IL est rebaptisée au fil des ans Théâtre Victor-Hugo (1903), Trianon-Lyrique et enfin Trianon.

Avant la Seconde Guerre mondiale il est transformé en cinéma d’une capacité de 1000 places avec deux niveaux de balcons (comme au Grand Rex).

En 1992 il ferme ses portes en raison de la crise du cinéma.

Depuis le Trianon programme des pièces de théâtre, concerts classiques ou de variétés etc..

Inscrit à l'inventaire des Monuments historiques en 1988, il a été complètement restauré en 2009 et à rouvert au public en 2010.

Au rez-de chaussée le Petit Trianon un café-restaurant rouvre en 2011 après 20 ans de fermeture.

 

Le cirque Médrano détruit en 1973, victime de la spéculation immobilière, se trouvait au 63 boulevard de Rochechouart. il avait ouvert ses portes un siècle auparavant en 1873 sous le nom Fernando.

 

  Liens internet

 La Cigale  -  Le Trianon  les sites officiels des salles de spectacle 

 

accueil Paris     -    plan du site