Le puits artésien de Grenelle -  Paris 7e

Constructions détruites 

 

La tour du puits artésien de Grenelle se trouvait à l’emplacement actuel du monument dédié à Louis Pasteur place de Breteuil

Le puits artésien de Grenelle a été foré entre 1833 et 1841 par l’architecte Louis-Georges Mulot (1792-1872) sous l'impulsion de François Arago (1786-1853).

Le puits était profond de 548 m pour un diamètre de la conduite de 0,17 m, il est destiné à extraire de l’eau qui se trouve prisonnière d’une nappe entres couches imperméables.

 

vers la Grande Roue en 1900 statue de Pasteur   vers les Invalides

 

avenue et place de Breteuil 

 

Au bout de sept années d'efforts, enfin, l'eau jaillit au-dessus de la tour de bois qui abritait la foreuse. C'est alors que l'entrepreneur envoya, à ce qu'on rapporte, son billet resté fameux : « Arago, nous avons l'eau. Mulot ».

Son débouché était marqué au centre de l'avenue de Breteuil, de 1841 à 1903, par une tour régulatrice en fonte à trois étages haute de 43 m

Elle partait par un système de siphon au réservoir du Panthéon, qui se trouve toujours là, au début du XXe siècle, le débit était de 430 mètres cubes par jour, soit cinq litres par seconde.

L’endroit exact du forage a été marqué par un monument depuis 1904 au milieu de la place Georges Mulot, au croisement des rues Valentin-Haüy et Bouchut.

La tour a été détruite en 1903 et remplacée en 1904 par la statue en hommage à Pasteur

 

accueil Paris     -    plan du site