L'Ecole Militaire - Paris 7e

Le Quartier Eiffel - Trocadéro

 

La réalisation de L'Ecole Militaire est due à l'architecte Jacques-Ange Gabriel édifié entre 1751 et 1768 dans la plaine de Grenelle sous le règne de Louis XV. L'entrée principale se trouve avenue de la Motte piquet, face au Champ de Mars la Tour Eiffel se trouvant à l'autre extrémité. Le roi Louis XIV demande en 1751 à Ange-Jacques Gabriel, de dessiner les plans d'un édifice plus vaste et plus grandiose que l'Hôtel des Invalides, déjà construit par Louis XIV.

 

la partie centrale

 

vue de nuit

photo wagner51

 

angle nord  

angle sud

 

grilles sur la place Fontenoy 

L'Ecole Militaire vue de la Tour Eiffel

 

sculpture

le Mur de la Paix sur le Champ de Mars

 

pavillon cavalerie

vers le Champ de Mars

statue équestre de Joffre

 

Ainsi, il est prévu de construire des rez-de-chaussée voûtés et au centre de l'édifice une immense église, bien plus vaste que celle des Invalides, et précédée d'une colonnade, comme à Saint-Pierre de Rome.

Les travaux commencent lentement en raison des problèmes financiers les caisses de l'État étant vides, suite aux diverses guerres du Roi Soleil.

On construit déjà des bâtiments aménagés en dortoirs et salles de classe, dès 1756 l'institution ouvre ses portes à deux cent cadets (le plus célèbre des cadets ayant été Bonaparte en 1784).

En 1760, le Roi décide que l'institution sera répartie entre l'École Militaire et le Collège Royal de la Flèche, ce qui rend caduque le grand projet parisien.

Gabriel poursuit les travaux en 1766 sur une surface réduite, et construit la magnifique façade du bâtiment principal.

En 1780, les travaux de la chapelle sont achevés.

Le 9 octobre 1787, l'École Militaire est fermée et on y prévoit le transfert de l'Hôtel-Dieu qui n’aura finalement jamais lieu.

Les bâtiments sont laissés à l'abandon puis pillés à la Révolution.

L'édifice sert de dépôt, puis de caserne, notamment pour la Garde impériale.

Au fur et à mesure de ses différentes affectations, il est agrandi, pour acquérir l'aspect qu'on lui connaît actuellement.

En 1878 est ouvert l'École supérieure de guerre, en 1911 s'installe le centre des hautes études militaires.

 

accueil Paris       -    plan du site