Les Tramways dans les années 1900 à Paris

 

Les premiers tramways parisiens, tirés par des chevaux, furent en service à partir de 1854, à l'initiative de l'ingénieur français Loubat. Il s'inspira du tramway américain qu'il avait découvert lors d'un séjour à new York en 1832. Mais ce n'est qu'en 1874 que fût crée le premier réseau concernant paris et sa banlieue, à la faveur de la prospérité française marquée par les grandes Expositions Universelles de 1878, 1889 et 1900.

 

Tramway à traction animale

prêt à monter dans le tramway à impérial

 

tramway électrique à prise de courant en caniveau (1898)

Tramway à vapeur Purrey lors de la crue de 1910

 

Tramways Mékarski à air comprimé à la station Passy

Tramways Mékarski à air comprimé lors de la crue de 1910

 

Tramway à vapeur Purrey sorti en 1899

Tramway à vapeur Francq sans foyer au rond-point de l'Etoile

 

le tramway funiculaire de Belleville

tramway électrique système Thomson Houston

 

 

 

 

Tramway à caténaires place du Châtelet vers 1930

le tramway T 3 actuel

 

A partir de 1887, de nouveaux modes de traction apparaissent en remplacement des chevaux: A air comprimé, à vapeur, à eau chaude puis électrique à caniveau central ou latéral, à plots ou fil aérien. Le Tramway dans Paris est à son apogée vers 1925.

A partir de 1926, les pouvoirs publics parisiens ont pris la  décision de supprimer les tramways parisiens, prétextant l’obsolescence d’un moyen de transport qui, selon eux, ne pouvait évoluer dans un monde voué à l’automobile. Ils ont été supprimé totalement le 14 août 1938

 

le nouveau tramways du 21e siècle 

 

accueil Paris  -  Les transports  -   plan du site