Brève biographie

Ernest-Eugène Hiolle est né à Paris le 5 mai 1834

Il étudie la sculpture à l’École académique de Valenciennes puis entre, en 1853, à l'École des beaux-arts de Paris où il suit l’enseignement de François Jouffroy.

Il obtient un second prix de Rome en 1856 avec "Romulus vainqueur d'Acron" et le premier prix de Rome en 1862.

Reçoit de nombreuses commandes pour l'Opéra et  l'hôtel de ville de Paris

Inspiré par l'Antiquité, Ernest-Eugène Hiolle réalise de nombreuses scènes de la mythologie gréco-romaine ou allégoriques

Devient professeur à l'École des beaux-arts de Paris

Nommé chevalier de la Légion d'honneur en 1873

Ernest-Eugène Hiolle, décédé le 5 octobre 1886 à Bois-le-Roi (Seine et Marne), est enterré au cimetière Saint-Roch de Valenciennes

 

Principales œuvres

Fronton de l'Hôtel de ville de Cambrai  (Nord)

Arion assis sur le dauphin, marbre au musée d'Orsay 7e arr.

L'Amérique du nord, statue en fonte de fer sur le parvis du musée d'Orsay 7e arr.

Cette dernière fait partie de la série des six continents, créée pour le palais du Trocadéro de l'Exposition universelle de 1878.

L'instruction et le Travail façade de l'Hôtel de Ville 4e arr.

Nicolas Leblanc au Conservatoire national des arts et métiers 3e arr.

 La Religion et la Charité , sculptures, sur le fronton du temple de la Visitation  4e arr.

Le monument commémoratif aux morts de 1870-1871 à Cambrai (Nord)

Jean-Antoine Houdon , buste sur un mur de l'orangerie du jardin du Luxembourg

Le général La Fayette statue au Puy-en-Velay (Haute-Loire)

 

 

accueil Paris  -  sculpteurs  -  plan du site