La Porte Saint Denis - Paris 2e et 10e

Le quartier des Grand Boulevards

 

La porte Saint-Denis fut érigée en 1672 par l'architecte François Blondel et le sculpteur Michel Anguier sur le boulevard à l'emplacement de l'enceinte de Charles V. Leurs concepteurs ont puisé leur inspiration à la source des arcs romains, sur ordre de Louis XIV, en l'honneur de ses victoires sur le Rhin et en Franche-Comté. C'est un vestige, comme la Porte Saint Martin, conformément au souhait de Colbert d'élever des portes, monumentales entre la ville et les faubourgs

 

   

 

statues des rues

 

 sculpture du pilier sud ouest sculpture de  Michel Anguier  sculpture du pilier sud est

 

bas relief

 

tableau ancien

Les piétons et les autobus

 

La porte Saint-Denis au XVIIIe siècle

Tableau de Jean Béraud

 

l'ancienne porte Saint Denis en 1550

la porte Saint Denis sur le plan Turgot en 1739

 

C'est en fait un arc de triomphe (inspiré par l'arc de Titus) d'une hauteur de 25 m qui a remplacé une porte médiévale dans la muraille de l'ancienne enceinte de Charles V .

Une dédicace latine portée à la magnificence de Louis le Grand, d'autres inscriptions célèbrent les récentes victoires orchestrées par le roi en Hollande et sur le Rhin : en 60  jours, Louis XIV a passé le Rhin, le Waal, la Meuse et l'Elbe, conquis trois provinces, pris d'assaut quarante places fortes et triomphé d'Utrecht.

Les pyramides sculptées de part et d'autre de l'arche sont symboliquement coiffées de globes terrestres couronnés et ornés de fleurs de lys.

Du côté sud, des arbres de gloire arborent des casques, cuirasses, armes, drapeaux et dépouilles de lion.

Du côté nord, d'autres symboles des victoires militaires, tels que les palmiers, sont mis en exergue.

La base des pyramides au sud, présente des figures allégoriques: la Hollande, au désespoir, est flanquée d'un lion blessé et rugissant, écrasant de sa patte une épée et sept flèches brisées, symboles des sept Provinces-Unies terrassées; à côté, le Rhin, dieu fleuve dompté, tient un gouvernail.

Au-dessus de l'arcade, deux bas-reliefs de forme allongée commémorent, au sud, le passage du Rhin à Tholus mettant en déroute les troupes ennemies, et au nord, le siège de Maastricht.

La Porte se trouve au croisement de l'axe Saint-Denis (rue Saint-Denis et rue du Faubourg Saint-Denis) et le boulevard de Bonne Nouvelle vers l'ouest - boulevard Saint Denis vers l'est

 

 

accueil Paris     -    plan du site