La fontaine du Palmier Paris 1e

Le Quartier Châtelet - Les Halles

 

La fontaine du Palmier ou de la Victoire située au centre de la Place du Châtelet a été construite à l'initiative de Napoléon de 1806 à 1808 par François Jean Bralle (1750 -1832) ingénieur en chef du Service des eux de la Ville de Paris, à la place du Grand Châtelet rasé en 1802.

La fontaine du Palmier a été déplacée et agrandie en 1855 avec l'adjonction d'un bassin inférieur avec quatre sphinx accroupis dessinés par Gabriel Davioud et sculptés par Henri-Alfred Jacquemart 

 

 

   

 

statue originale de la Victoire

 figures allégoriques

copie de la Victoire 

 

   Un des quatre sphinx

 

statues des rues

 

gravure ancienne

 

La place du Châtelet 

 

La fontaine est cerclée de bagues portant le nom des campagnes d'Egypte et d'Italie et surmontée d'un globe supportés par des nuages et de têtes d'anges. 

La Victoire tendant des couronnes de laurier qui domine le monument est une copie de l’œuvre de Boizot, l'original se trouve maintenant une une cour intérieure du musée Carnavalet dans le quartier du Marais

Quatre figures allégoriques en pierre, se tenant la main, entourent le fût, elles représentent la Prudence, la Tempérance, la Justice et la Force. Louis Simon Boizot (1843-1809) sculptera un aigle agrippant une couronne de laurier et les cornes d'abondance terminées par des becs de dauphin d'où jaillit l'eau. Le socle porte une inscription indiquant l'emplacement du parloir des Bourgeois, ancêtre de la municipalité de Paris.

 

 

accueil Paris     -    plan du site