La gare du Nord -  Paris 10e

 

La gare du Nord actuelle, située place Napoléon III, a été construite de 1864 à 1865, par l'architecte Jacques Hittorff (1792-1867).  Alliant style néo-classique et structures métalliques, elle dispose d'une verrière large de 72 mètres et haute de 38 mètres à laquelle sont adjointes deux verrières auxiliaires. La façade est ornée de 23 statues représentant les villes desservies par la compagnie.

 

statue allégorique de Paris

 la gare grandes lignes

 

 statues des rues

 

 

monument aux morts 1914/18  

 

   

 

les TGV en gare

 la gare banlieue

 

gravure halle couverte de l'ancienne gare

gravure la gare dans les années 1870

 

vers la gare dans les années 1900 l'ancienne gare reconstruite à Lilles

 

les TGV en gare

 

L'ancienne gare dénommée  embarcadère du Chemin de Fer du Nord a été réalisée entre 1841 et 1847 par Léonce Reynaud. Cette dernière a été démontée et reconstruite à Lille pour devenir la gare Lille-Flandres, un étage a été rajouté ainsi qu'une horloge.

À la fin des années 1970, une gare souterraine de la nouvelle gare est construite à l'est afin d'accueillir l'interconnexion nord-sud du réseau express régional, et en surface, les autres lignes de banlieue.

En 1993, l'arrivée du TGV Nord puis en 1994 des trains Eurostar entraînent une réorganisation des voies, avec allongement à 405 mètres des quais de treize voies situées sous la grande verrière, le courant banlieue subsistant, vers Montsoult, étant déplacé vers les voies dédiées à la banlieue en gare annexe.

Le bâtiment central est surmonté de neuf statues en pierre qui représentent la Ville de Paris (au sommet), par Pierre Cavelier, entourée de huit villes étrangères desservies par le réseau du nord. De gauche à droite: Francfort, par Jules Thomas, Amsterdam, par Charles Gumery, Varsovie et Bruxelles, par François Jouffroy, puis Londres et Vienne, par Jean-Louis Jaley, Berlin, par Jean Perraud, Cologne, par Mathurin Moreau.

Devant les verrières sont disposées quatorze statues de villes françaises. De gauche à droite: Boulogne et Compiègne, par Pierre Cavelier, Saint-Quentin et Cambrai, par Auguste Ottin, Beauvais et Lille, par Charles Lebœuf-Nanteuil, Amiens et Rouen, par Eugène Lequesne, Arras et Laon, par Théodore Gruyère, Calais et Valenciennes, par Henri Lemaire (1798-1880), Douai et Dunkerque, par Gustave Crauk.

 

 

accueil Paris     -    plan du site