La place Vauban - Paris 7e 

Le Quartier des Invalides

 

La place Vauban, du nom de l'ingénieur du roi Louis XIV Sébastien Le Prestre (1633-1707) marquis de Vauban, se situé au sud de l'Hôtel des Invalides . En forme de demi cercle, trois avenue en étoile y partent : l'avenue de Ségur, l'avenue de Breteuil et l'avenue de Villars.

Deux statues de bronze avec un socle en pierre se dressent à chaque extrémité celle du maréchal  Joseph Gallieni (1927) et le maréchal Emile Fayolle (1935) toutes deux dues au sculpteur Jean Boucher.

 

statue du maréchal Fayolle

vers l'Hôtel des Invalides statue du maréchal Gallieni

 

statues des rues

 

monument au maréchal Fayolle vers l'avenue de Breteuil monument au maréchal Gallieni

 

 

la place Denys Cochin

 

La place Denys Cochin est située près de l'Hôtel des Invalides en face du jardin de l'Intendant . En son centre se dresse depuis 1985 une statue du Maréchal Lyautey Louis Hubert réalisée par François Cogné.

Il remplace le monument au général Mangin (1866-1925), installé en 1932 et réalisé par le sculpteur  Réal del Sartre. Celui-ci avait été fondue en 1941 sous le régime de Vichy à la demande des allemands (coupable à leurs yeux d'avoir commandé des troupes coloniales)

 

 

inauguration du monument au général Mangin © Meurisse

 

statues détruites

 

statue du Maréchal Lyautey

   

 

 

 

 

 

La tête du général Mangin a toute fois été épargnée , elle se trouve actuellement dans un Musée de l'armée aux Invalides

Une nouvelle statue à la gloire du général Mangin, réalisé par Raymond Martin en 1954, a été dressée place du Président-Mithouard au chevet de l'église Saint-François Xavier.

Le 13 octobre 2015 a été inauguré une stèle en hommage à la mémoire des goumiers marocains. Ce monument rend hommage aux unités de goums marocains qui se sont particulièrement illustrées pour la Libération de la France dans le second conflit mondial. Sainsi qu'au second au sultan du Maroc, Mohamed V, « Compagnon de la Libération », qui appela en 1939 à soutenir la France sans restriction lorsqu’elle entra en guerre.

 

 

accueil Paris   -    plan du site