Le tombeau de Napoléon et la chapelle des Invalides - Paris 7e

 

Le tombeau est réalisé l'architecte Louis Visconti (1791-1853), qui fait réaliser sous le Dôme d'importantes transformations en perçant une immense excavation pour accueillir le tombeau. Le corps de l'Empereur Napoléon Ier, y est déposé le 2 avril 1861.

 

le tombeau actuel en quartzite rouge

Tombeau dans la crypte actuelle

 

la coupole au dessus du tombeau

tombeau de Joseph-Napoléon Bonaparte, frère ainé de Napoléon

 

l'église des Soldats les grandes orgues

 

Napoléon Ier est décédé dans l'île de Sainte-Hélène le 5 mai 1821 où il était exilé depuis 1815 sa dépouille y demeure jusqu'au 15 octobre 1840.

En 1840 le roi Louis-Philippe le transfert du corps de l'Empereur.

Des funérailles nationales accompagnent le retour des cendres de l'Empereur Napoléon Ier, transférées aux Invalides le 15 décembre 1840 en attendant l'édification du tombeau.

Le tombeau, façonné dans des blocs de quartzite rouge, placé sur un socle de granit vert des Vosges, est cerné d'une couronne de lauriers et d'inscriptions rappelant les grandes victoires de l'Empire.

Dans la galerie circulaire, une suite de bas-reliefs sculptés par Simart figurent les principales actions du règne.

Au fond de la crypte, au-dessus de la dalle sous laquelle repose le Roi de Rome, est érigée une statue de l'Empereur portant les emblèmes impériaux

L'Eglise Saint-Louis des Invalides (incluant l'Eglise des Soldats et l'Eglise du Dôme), abrite le caveau des gouverneurs où reposent de nombreux gouverneurs des Invalides, des maréchaux de France et des grands chefs militaires. La voûte est ornée des trophées militaires de la France

Les grandes orgues de l'église ont été construites entre 1679 et 1687 et restaurées de 1955 à 1957

L'Eglise du Dôme abrite les sépultures de deux des frères de Napoléon, Jérôme Bonaparte et Joseph Bonaparte, de son fils, l'Aiglon, Turenne, Vauban ainsi que celles, plus récentes, des maréchaux Foch et Lyautey.

 

accueil les Invalides