La fontaine Médicis au Jardin du Luxembourg

 

La "grotte du Luxembourg", plus tard appelée fontaine Médicis, a été commandée par Marie de Médicis , alors veuve d’Henri IV aux alentours de 1630 à l’ingénieur florentin Thomas Francine. Elle voulait retrouver l’atmosphère des jardins de son enfance, les jardins de Boboli à Florence et comportait alors trois niches et un fronton aux armes de la France et des Médicis. Au dos de la fontaine Médicis se trouve la fontaine de Léda installée en 1862.

 

en été

en hiver

 

Polyphème

sculptures d'Auguste Ottin de 1866

 

 

 

Jeune faune

Galatée dans des bras d'Acis le berger

Diane chasseresse

 

recto la fontaine Médicis

Le fronton et les armes

verso la fontaine de Leda

 

accueil  le jardin du Luxembourg 

 

Au cours des siècles, cette grotte va connaître de nombreuses transformations. La fontaine fut déplacée en 1861 et de nouveau réaménagée. Alphonse de Gisors restitua les armes de France et des Médicis, il créa une véritable allée d’eau de cinquante mètres, bordée d’une allée de platanes.

La niche centrale représente le cyclope Polyphème voulant écraser Acis et Galatée sous un rocher, sculptés par Auguste Ottin (1811-1890), Pan et Diane de part et d’autre, assistent au drame.