L'Hôtel d'Aumont -  le Tribunal Administratif - Paris  4e -

le jardin Albert-Schweitzer

Le Quartier du Marais

 

En 1644 Michel-Antoine Scarron, conseiller du roi et oncle du poète Paul Scarron fait construire l'hôtel, aux 5-7 rue de Jouy, sur les plans de Le Vau qui est achevé en 1648, date à laquelle le gendre de Michel-Antoine Scarron, le duc d'Aumont commence à l'habiter. Le duc devenu maréchal de France en fait l'acquisition en 1656, l'agrandit et charge François Mansart de transformer le corps de logis principal.

En 1660, l'ensemble de la propriété comprend quatre bâtiments autour d'une cour d'honneur : un sur la rue, ses deux ailes et, au fond, le corps de logis principal.

 

façade sur le jardin cour intérieure

 

 

carte postale ancienne

 

mascaron

entrée rue de Jouy

 

 

façade sur rue

façade sur cour (gravure du XVIIe siècle par Jean Marot)

 

façade sur jardin (gravure du XVIIe siècle par Jean Marot)

façade sur jardin ( gravure de 18652 par I. Silvestre)

 

entrée du square aire de jeux

 

Le jardin Albert-Schweitzer crée en 1968, d'une superficie de 980m, remplace l'ancien jardin à la française de l'Hôtel d'Aumont.

Les deux ailes sont composées d'un rez-de-chaussée à quatre arcades avec combles.

Ces ailes, comme la façade du bâtiment sur rue, sont ornées de guirlandes et de mascarons assez massifs et épais.Côté jardin, le corps de logis principal a une longueur triple de celle du côté de la cour et comporte dix sept travées de fenêtres.

La façade de ce côté est ornée d'écharpes, de guirlandes, de mascarons, de balcons de fer forgé au monogramme A.D., Antoine d'Aumont.

Les salons intérieurs sont décorés de peintures, oeuvres de Simon Vouet et de Le Brun. La " salle aux poutres " tient son nom du plafond à poutres et solives peintes qui a été retrouvé en 1949 sous les stucs.

L'Hôtel appartient à la famille d'Aumont jusqu'en 1756.De 1802 à 1824, le bâtiment est loué pour être la mairie du 9ème arrondissement de l'époque.

Entre 1824 et 1859, l'Hôtel d'Aumont est occupé par l'Institution Petit qui héberge des internes du lycée Charlemagne. L'Hôtel devient la propriété de la Pharmacie centrale de France en 1859.

En 1938, l'Hôtel d'Aumont est racheté par la Ville de Paris. Le tribunal administratif s'y installe en 1959.

 

 

accueil Paris    -    plan du site