Camille Claudel

sculptrice française

1864 - 1943

 

 

Brève biographie

Camille Claudel est née  le 8 décembre 1864 à Fère-en-Tardenois (Aisne)

Camille Claudel arrive à Paris en 1882 afin de perfectionner son art auprès des maîtres

Elle suit des cours de sculpture à l’Académie Colarossi (devenue ensuite La Grande Chaumière), où enseigne Alfred Boucher

En 1885, elle entre comme praticienne dans l’atelier d'Auguste Rodin et commence alors, une longue relation professionnelle, artistique et sentimentale

Camille quitte la maison familiale en 1888 et loue un logement-atelier au 113, boulevard d’Italie.

Dans la même année, Rodin ouvre un nouvel atelier, La Folie Neubourg, au 68 boulevard d’Italie. Rodin y installe Camille Claudel et durant plusieurs années, ils ont cet atelier en commun.

En 1892, Camille quitte la Folie Neubourg et retourne dans son logement du boulevard d’Italie.

Elle rompt définitivement en 1898 avec Rodin et déménage rue de Turenne.

Camille Claudel excelle dans le portrait

Après sa séparation d’avec Rodin, l’état psychique de Camille Claudel se dégrade doucement et régulièrement.

Camille Claudel est internée à Ville Evrard en 1913 puis transférée à Montdevergues aux environs d’Avignon, où elle restera trente années, jusqu’à sa mort.

Camille Claudel est décédé le 19 octobre 1943 à Montdevergues ( Vaucluse)

 

Quelques œuvres

Jeune fille à la gerbe au musée Rodin 7e arr.

La Valse au musée Rodin 7e arr

Buste de Rodin au musée Rodin 7e arr.

L'Age Mûr au musée Rodin 7e arr.

L'Abandon au musée Camille Claudel à Nogent-sur-Seine (Aube)

Femme accroupie au musée Camille Claudel à Nogent-sur-Seine (Aube)

Paul Claudel à seize ans au musée des Augustins à Toulouse

 

 

accueil Paris  -  sculpteurs  -  plan du site